Élections!

Le temps des réélections est arrivé et je suis ravi de m’offrir à nouveau pour le poste de représentant régional. Je crois qu’au cours des trois dernières années, nous avons accompli de grandes choses ensemble, mais il reste encore beaucoup à faire. J’espère pouvoir compter sur votre soutien pour continuer à faire le travail que je fais depuis trois ans pour défendre nos intérêts devant un employeur de plus en plus organisé et toujours intransigeant.

Mes réalisations les plus fières au cours des trois dernières années ont été le retour au travail d’employés licenciés injustement, ou l’annulation de mesures disciplinaires injustes. Notre équipe a pu obtenir de l’employeur le paiement des salaires perdus, y compris des sommes liées à la discipline, de plus de 40 000 $ à divers membres. J’ai interjeté avec succès dans plusieurs décisions de la CSPAAT et des compagnies d’assurance de l’employeur, qui a eu pour résultat des paiements aux membres de plus de 20 000 $. Nous avons ajouté des psychologues et des massothérapeutes à nos avantages sociaux, et avons finalement augmenté d’ici la fin du contrat le montant que nos membres reçoivent en raison d’une invalidité de courte durée de 610 $ à 670 $ par semaine. Nous nous sommes débarrassés des déjeuners non payés et avons ramené les 4 et 3 dans plusieurs départements pour la convention no. 1. J’ai aidé plusieurs membres dans le processus de retraite, y compris les demandes de pensions d’invalidité.

Cela dit, il reste beaucoup de travail à faire. Nos membres se blessent plus souvent et ont plus de problèmes avec les compagnies d’assurance que jamais auparavant. L’approche de l’employeur semble être d’imposer une discipline lourde et de ne pas négocier avec nous pour l’atténuer, ce qui nous oblige à soumettre les cas à l’arbitrage. Ils refusent également de négocier avec nous en ce qui concerne des questions importantes, comme l’ouverture du terminal d’Ottawa, et d’autres décisions stratégiques qui pourraient avoir un grand impact sur nos membres.

Dans des moments comme ceux-ci, nous avons besoin de quelqu’un avec de l’expérience, de l’intelligence, de la prévoyance et de l’intégrité pour défendre nos droits. Je crois que je suis cette personne et je vous encourage à me soutenir dans cette élection.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter. J’ai hâte de vous parler.